BebeCalin.mu

De 0 à 6 mois

Biberon ou sein : un choix pas toujours facile !

22 février 2011, par BébéCâlin


Pédiatres et professionnels de la santé vous le répètent : rien n’égale la qualité du lait maternel. En effet, les avantages liés à l’allaitement maternel sont nombreux, raison pour laquelle l’Organisation mondiale de la Santé recommande l’allaitement exclusif au sein jusqu’à l’âge de six mois. Toutefois, pour des raisons de santé ou pour des raisons purement personnelles, certaines femmes optent pour le biberon. Quels en sont les avantages et les inconvénients en comparaison à l’allaitement au sein ? BebeCalin.mu vous aide à peser les pour et les contre.

Avantages de l’allaitement maternel

  • Le lait maternel répond parfaitement aux besoins nutritionnels d’un bébé.
  • Le lait maternel est plus sûr car le bébé est moins susceptible de développer la gastro-entérite, l’eczéma infantile, l’allergie aux protéines de lait de vache et l’asthme bronchique une fois adulte. L’enfant a moins de chance de contracter une infection.
  • Le lait maternel est gratuit car produit par la mère.
  • La température du lait est idéale, ni trop chaude, ni trop froide.
  • Le lait maternel ne demande pas de préparation.
  • Nul besoin de s’encombrer du matériel d’allaitement (biberon, tétine, chauffe biberon, stérilisateur, boite de lait) lors des promenades.
  • Pas de carie dentaire pour Bébé car le lait est justement dosé en sucre !
  • L’allaitement au sein joue un grand rôle sur le plan émotionnel et est souvent un moment de plaisir et de partage entre la mère et son enfant.

Désavantages de l’allaitement maternel

  • La montée de lait peut être douloureuses les premiers jours (risque d’engorgement), d’où l’importance d’adopter les bonnes positions pour allaiter Bébé. Un tire-lait sera utile à la jeune mère les premiers jours.
  • Une minorité infime de bébés font une allergie au lait maternel. Ils présentent une intolérance au lactose (sucre contenu dans le lait) et galactose (un composant du lactose). Un lait spécifique doit alors être prescrit par le médecin.

Avantages du biberon

  • N’importe qui peut donner le biberon à un enfant et le papa n’y échappera pas quand Bébé se réveillera au beau milieu de la nuit pour réclamer son biberon. Ce sera l’occasion pour lui d’établir un lien avec son enfant et de ne pas se sentir exclu du couple.
  • Vous voyez clairement la quantité de lait que boit votre enfant et souvent, cela rassure les parents. Vous pourrez graduellement décider de la quantité de lait à donner en fonction de ce que demande votre enfant.
  • Vous n’aurez pas à souffrir des petits inconvénients qui accompagnent généralement l’allaitement (crevasses, sillons, gerçures).
  • Pour les femmes pudiques, le biberon est une solution. Elles n’ont pas besoin de montrer leur sein en public.

Désavantages du biberon

  • Les laits infantiles coûtent chers.
  • Les qualités nutritionnelles du lait maternel sont uniques. Ses minéraux sont mieux absorbés par le bébé que ceux du lait de vache si vous nourrissez votre enfant au lait de vache. Bébé court moins de risque de souffrir d’une allergie avec le lait maternel.
  • Le lait maternel est gratuit alors que vous devrez débourser du porte-monnaie pour les biberons, lait, stérilisateur, tétines les bouteilles d’eau minérale pour la préparation des biberons. Vous économiserez en termes d’électricité ou de gaz ménager pour faire bouillir l’eau du biberon.
  • Les biberons demandent de l’entretien. Il faut s’occuper de la préparation des biberons, les laver et stériliser après chaque usage. Bref, un lot de travail supplémentaire.
  • Les laits infantiles industriels ne sont pas toujours justement dosés en sucre d’où les problèmes de caries dentaires ou surpoids.

Et pourquoi pas une combinaison des deux ?
Beaucoup de femmes optent pour l’allaitement mixte, soit parce qu’elles travaillent mais souhaitent que leur bébé profite de leur lait, soit parce qu’elles n’ont pas suffisamment de lait. Dans tous les cas, il est possible d’avoir recours à ce qu’on appelle l’allaitement mixte. Il se pratique de deux manières :
1. En complétant chaque tétée. La mère allaite son enfant au sein d’abord, puis complète par le biberon. Il faut toutefois faire attention à la dose de lait.
2. En alternant biberons et tétées. On remplace une tétée par un biberon. Il est cependant recommandé de na pas supprimer la première tétée qui est la meilleure et la dernière. On donnera le biberon dans cet intervalle.
Toutefois, il est bon de savoir qu’il est difficile de maintenir l’allaitement mixte sur une longue durée.








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires