BebeCalin.mu

Les conseils de l’expert

Comment choisir de bonnes chaussures pour mon enfant ?

20 mai 2011, par BébéCâlin


Trouver des chaussures pour un enfant est souvent un casse-tête. Les parents ne savent pas toujours sur quels critères se baser pour acheter des chaussures confortables, surtout lorsque l’enfant fait ses premiers pas. Le podologue Valéry de Falbaire vous aide à faire le bon choix.

  • Faut-il chausser Bébé avant 1 an ?
    Les bébés peuvent porter des chaussures à partir de 6 mois. Le type de chaussure porté lorsqu’ils ne marchent pas encore n’a pas d’importance. Lorsque Bébé fait ses premiers pas, les chaussures assorties à la tenue complète achetées généralement au magasin, sont inutiles car elles n’offrent aucun soutien nécessaire. Il faut savoir qu’une chaussure doit apporter protection et stabilité lorsqu’on marche. Cependant, le pied pourrait très bien fonctionner sans chaussure.
    Je suis d’avis que les pieds des jeunes enfants nécessitent un chaussant mais l’important, c’est que Bébé ne glisse pas et qu’il conserve la souplesse de sa cheville pour trouver son équilibre. Aussi, les parents doivent s’assurer qu’il n’y a aucun dangers potentiels (comme des morceaux de verre sur le sol ou températures extrêmes), lorsque les enfants marchent pieds nus.
    Par ailleurs, à ce stade, le plus important est que la chaussure soit correcte et la pointure adéquate. Il est primordial que les os, muscles et vaisseaux sanguins aient de la place pour se développer correctement.
  • Pourquoi est-ce si important que l’enfant ait de bonnes chaussures au moment où il fait ses premiers pas ?
    Lorsque l’enfant fait ses premiers pas, l’ossification des os du pied n’est pas encore terminée et ne vient que de commencer. Les ligaments et muscles sont aussi en cours de développement. Les chaussures seront la principale cause de la future forme de la voûte plantaire et de la souplesse ligamentaire. Le port de mauvaises chaussures peut entraîner un risque de pieds plats ou d’hyper-laxité ligamentaire (souplesse anormale des ligaments).
    Une étude conduite par Rao et Joseph en 1992 a conclu que les chaussures avaient une grande influence sur le développement de la voûte plantaire et de la laxité ligamentaire. En somme, mieux vaut ne pas porter de chaussures que de porter de mauvaises chaussures.
  • Comment choisir de bonnes chaussures pour mon bébé au moment de l’achat ?
    Les premières chaussures de marche doivent être parfaitement conçues et adaptées aux pieds de l’enfant et doivent répondre à différents critères :
    - Les lacets sont obligatoires pour une bonne tenue et une parfaite adaptation à la forme du pied. Mais attention : inutile de trop serrer les chaussures. Les velcros sont envisageables.
    - L’avant pied doit être souple pour pouvoir plier et bien dérouler les orteils. Une bonne chaussure doit plier transversalement, au niveau métatarso-phalangien, et non « s’enrouler ».
    VOIR TEST no. 1 : Le test de flexion : la chaussure doit se plier au tiers antérieur de la chaussure.
    - Les semelles quand à elles, ne doivent pas être trop épaisses (max 1,5 cm) et la chaussure ne doit pas se laisser plier au niveau des cambrions.
    VOIR TEST no. 2 : Le test de torsion : on ne doit pas pouvoir tordre la chaussure comme un torchon.
    - Les coutures et jointures de la chaussure ne doivent pas coïncider avec une articulation ou une bosse osseuse afin d’éviter tout traumatisme.
    - Un petit talon est préférable, de 5 à 7 mm en plus de la hauteur de semelle.
    - Un contrefort solide doit maintenir le calcanéum (os du talon) en position. Sa hauteur ne doit pas dépasser le niveau de la cheville pour ne pas frotter sur les malléoles.
    VOIR TEST no. 3 : Le test du contrefort : celui-ci ne doit pas s’écraser lors de la pression.
    - Matériaux : Le meilleur reste le cuir (« respiration » naturelle).
    - Les savates deux doigts sont à proscrire, les petits tennis sont souvent les plus adaptés.
  • Comment connaître sa pointure ?
    Le pied du bébé doit être mesuré en charge, soigneusement posé à plat sur le sol, car le pied du bébé est mou et cela lui fait gagner 1 à 1,5 cm de plus. A cette mesure, il faut donc ajouter 1 à 2 cm pour avoir la taille et le confort. La pointure des chaussures est souvent en point (taille française et européenne). 1 point = 0.66 cm. Donc, si le pied de Bébé mesure 10 cm il faut rajouter 1 à 2 cm et diviser ce nombre par 0.66 cm pour avoir la pointure.
    Le pied du bébé mesure en moyenne 7,5 cm à la naissance et va doubler de longueur en trois ans. Il est impératif d’être attentif au développement du pied et de reprendre régulièrement la longueur et largeur du pied afin de changer de chaussures.
  • À quelle fréquence faut-il changer de chaussures ?
    En moyenne, un bébé doit changer de chaussures entre 2 et 3 fois par an. Une chaussure mal adaptée au pied est la principale cause de complications.

Conseil pratique : _ Le check up chez le podologue

Un petit check up chez le podologue est toujours intéressant. Il est plus facile de corriger les troubles de la marche dès la naissance. Des semelles confectionnées sur mesure permettront au Bébé d’avoir un chaussage encore plus adapté à son pied. On rencontre régulièrement chez les enfants un affaissement de la voûte plantaire, un into-eing (marche vers l’intérieur) ou out-oeing (marche en « canard ») ces troubles peuvent être détectés par un podologue et sont facilement corrigeables chez l’enfant.

Les trois tests d’une bonne chaussure :

Test 1 : Test de flexion
La chaussure doit se plier transversalement, au niveau métatarso-phalangien, et non "s’enrouler". Elle doit se plier au tiers antérieur de la chaussure et non au niveau du cambrions.

Image de droite : MAUVAISE
Image de gauche : BONNE
Image inférieure : MAUVAISE

Test 2 : Test de torsion de la semelle
La semelle ne doit pas pouvoir se tordre. Deux mauvais exemples.

Test 3 : Test du contrefort
Le contrefort doit être rigide et on ne doit pas pouvoir l’écraser par pression.








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires