BebeCalin.mu

Un bébé ça change la vie

Grossesse et sexualité : vrai/faux

14 avril 2011, par BébéCâlin


Lors d’une grossesse, la vie sexuelle du couple prend une nouvelle dimension. Peut-on avoir des rapports aussi souvent qu’on le souhaite ? Y a-t-il un risque de blesser le bébé lors d’une pénétration ? Telles sont les quelques questions que se posent de nombreux futurs parents. L’équipe de BebeCalin.mu se charge de répondre aux questions les plus courantes et faire sauter certains tabous.

1. Faire l’amour pendant la grossesse est dangereux pour Bébé.
Faux. Le foetus est parfaitement à l’abri dans le sac de liquide amniotique qui le protège des agressions extérieures et des bactéries, le col de l’utérus étant obstrué par le bouchon muqueux. De ce fait, il ne peut être ni blessé, ni comprimé lors des rapports, peu importe la position sexuelle qu’adoptent les parents. Par contre, dans le cas de grossesse difficile ou à risque, antécédent de fausse couche ou menace d’accouchement prématuré, le gynécologue peut recommander aux futurs parents de cesser la pénétration.

2. Avoir des rapports trop souvent ou trop « énergiquement » pendant le premier trimestre peut déclencher une fausse-couche.
Faux. Une future maman qui est en bonne santé ne craint aucun risque d’avoir une fausse-couche. Le pénis ne peut pas transpercer la poche des eaux, ni même l’effleurer car il y a une distance de 4 à 5 centimètres entre le fond du vagin et l’utérus, soit de la tête du bébé. Par contre, le gynécologue peut déconseiller les rapports sexuels lorsqu’il y a un risque d’accouchement prématuré ou de placenta prævia (placenta en position anormale).

3. La grossesse baisse le désir de la femme.
Vrai et Faux. Avec les hormones qui lui jouent des tours, il est vrai que la libido de la future maman peut en être affectée, notamment pendant le premier trimestre. Certaines femmes peuvent avoir envie de faire l’amour plus souvent alors que pour d’autres, la libido sera en berne. Par ailleurs, tout dépend des couples. Certains futurs parents préfèrent se concentrer sur le futur bébé plutôt que leur vie sexuelle. Certains hommes ont peur de faire mal à leur femme ou au bébé et préfèrent donc avoir moins de rapports. Pour éviter toute frustration, la compréhension et l’écoute sont indispensables.

4. Certaines femmes découvrent l’orgasme pendant la grossesse.
Vrai. De nombreuses femmes découvrent l’orgasme pendant la grossesse car les tissus des organes génitaux sont gonflés de sang. Cela les rends plus réceptifs aux stimulations qui peuvent provoquer des orgasmes souvent puissants.

5. Il est possible de faire l’amour jusqu’au dernier jour.
Vrai. Faire l’amour jusqu’au dernier jour est tout à fait possible et sans danger ! Par ailleurs, avez-vous déjà entendu parler du déclenchement à l’italienne ? Lorsque votre petit bout tarde à pointer le bout de son nez, les rapports sexuels vont le motiver à « descendre » plus vite. Comment ça marche ? Le sperme du papa contient des prostaglandines, une hormone qui favorise le déclenchement en provoquant des contractions, comme c’est également le cas pour l’orgasme féminin. Les contractions vont donc enclencher le travail, par conséquent l’arrivée de votre enfant.

6. L’orgasme peut provoquer des contractions.
Vrai. En effet, l’orgasme peut provoquer des contractions mais il s’agit de simples contractions utérines, et non pas de contractions d’accouchement. Juste après l’accouchement, le ventre a tendance à durcir mais ce durcissement est sans danger si la grossesse est normale. L’orgasme va d’ailleurs provoquer une montée d’endorphine qui va faire planer votre petit chou ! Par contre, dans le cas de grossesse difficile ou à risque, ou de menace d’accouchement prématuré, le gynécologue peut recommander à la femme et son partenaire de cesser toute pénétration. Dans ces cas, l’orgasme féminin peut provoquer des contractions utérines qui peuvent présenter des risques pour le bébé.








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires