BebeCalin.mu

De 6 mois à 3 ans

L’évolution psychomotrice de bébé entre 6 mois et 3 ans

31 janvier 2011, par BébéCâlin


Depuis le jour de sa conception, votre bébé ne cesse d’évoluer et le processus continuera tout au long de sa vie. Voici quelques étapes clés des progrès que va accomplir un bébé après ses premiers six mois jusqu’à ses trois ans. Bien évidemment, chaque enfant grandit et évolue à son propre rythme. Les étapes dont nous faisons mentions sont uniquement pour vous servir de référence. Si vous avez des doutes sur le développement de votre enfant, n’hésitez pas à en faire part à votre pédiatre.

De 6 à 8 mois
Votre bébé « manipule » parfaitement ses petites mains et il arrive à sucer son gros orteil qu’il arrive à mettre dans sa bouche. Il va pouvoir se distraire de mille façons grâce à ses petites mains qui vont lui permettre d’attraper, de jeter, de tirer, d’explorer et de faire du bruit. Il fait également connaissance avec son corps grâce à ses petites mains qui lui permettent de découvrir ses pieds, ses cheveux ainsi que ses organes génitaux. On qualifie généralement cette période comme l’âge de la « préhension ». Votre bébé commence à construire ce qu’on appelle le « schéma corporel ». Il est essentiel qu’il se sente aimé et que cette connaissance de son corps et de son visage se fasse dans un climat d’amour. Vous devez l’aider en mettant des mots sur les parties de son corps qu’il découvre petit à petit.

Par ailleurs, il va découvrir d’autres positions de son corps. Ainsi, installez-le le plus souvent possible sur un tapis d’éveil ou dans un parc. Il pourra ainsi apprendre à se retourner, remuer les épaules, le tronc du corps puis les jambes. Il pourra explorer et découvrir les possibilités de son corps.

De 8 à 12 mois
À cet âge, il commence à se déplacer. Bien souvent, il tend la main pour aller chercher l’objet qu’il convoite tant. S’il ne rampe pas encore, cela ne saurait tarder et dans peu de temps, il pourra même se déplacer à quatre pattes. Puis viendra le moment de se redresser sur ses genoux. Vous devez impérativement vous assurer que bébé évolue dans un environnement sans danger car il va s’accrochera aux chaises ou tables pour enfin se tenir debout.

Vous remarquerez également qu’il adore jeter les objets au sol. Il arrive également à saisir les petits objets, voire les miettes de pain, entre la base du pouce et de l’index.

Par ailleurs, il est capable de s’asseoir tout seul. Il peut également se tourner ou se pencher pour attraper un objet, sans tomber. Il adore également faire du bruit.

De 12 à 18 mois
On arrive dans la « période sensible ». Ses petites mains deviennent indépendantes l’une de l’autre. Il peut désormais tourner les pages d’un livre (plusieurs à la fois). Il peut pointer les images de son index mais peut se lasser très vite. Il peut encastrer les formes dans les trous correspondants et peut lancer son ballon dans la direction qu’il veut.

Pendant la période sensible, il apprend les choses nouvelles plus facilement. Ainsi, votre bébé arrive à marcher sans prendre appui sur les meubles. Mais il lui arrive de tomber assez souvent. Laissez-le se relever tout seul car cela fait partie de son apprentissage : quand on tombe, on se relève, on continue d’avancer. La marche va le transformer et il acquiert plus d’autonomie et d’indépendance. Par ailleurs, il peut aussi se mettre debout dans sa chaise.

De 18 à 24 mois
Il peut à présent courir, ce qui est d’ailleurs son passe-temps favori. Il aime qu’on le poursuive. Il peut aussi marcher à reculons, taper du pied dans un ballon ou encore monter les escaliers en tenant la rampe. Si vous lui donnez une feuille et un crayon, il va gribouiller et il lui arrivera même qu’il froisse et déchire le papier.

Par ailleurs, entre 18 et 24 mois, les muscles de votre enfant ont acquis une certaine maturité musculaire et il peut s’exprimer. C’est le moment idéal pour lui apprendre la propreté.

De 2 ans à 3 ans
Votre petit ange dessine des cercles et des courbes. D’une main, il tient le papier et de l’autre, il trace les cercles. Il peut tenir son crayon avec ses doigts et non avec le poing serré. C’est à ce stade que vous saurez si votre enfant est gaucher ou droitier. S’il est gaucher, il ne faut surtout pas l’empêcher de se servir de sa main gauche.

Il est capable de regarder à gauche et à droite en courant. Il aime également sauter d’un banc ou d’un escalier. Il peut marcher sur la pointe des pieds. Il peut aussi pédaler son tricycle.

Il peut également mettre ses chaussures ou savates mais se trompe souvent de pied.








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires