BebeCalin.mu

L’accouchement

L’hémorragie de la délivrance – C’est quoi ?

2 décembre 2011, par BebeCalin.mu (Anushka Mootia)


L’hémorragie est un écoulement sanguin anomal et abondant. Elle survient au moment de la délivrance, précisément après l’expulsion du bébé, provoquant un saignement important, n’excédant pas un demi-litre de sang (considéré comme normal et non critique). Toutefois, ce type d’hémorragie post-natale peut être grave et impliquer des complications, qui peuvent être prises à temps et en charge par une équipe médicale compétente, formée à ce type d’incident.

La prévention de l’hémorragie post-natale

La prévention est essentielle et primordiale dans ce cas de figure. Le gynécologue-obstétricien et son équipe doivent mettre tout en œuvre pour éviter des complications. C’est pourquoi, il est fondamental qu’il y ait une surveillance active et constante de la jeune maman, afin que celle-ci ne saigne pas à répétition.

Ce saignement provient généralement de l’utérus, qui n’est pas tout à fait vide. L’équipe médicale procédera à une délivrance artificielle (non naturelle) ou à un examen clinique utérin. Une échographie est pratiquée pour s’assurer qu’il ne reste pas de morceaux de placenta accrochés dans l’utérus. Si tel est le cas, le gynécologue-obstétricien, par anesthésie locale, décrochera les débris restants.

Puis, il contrôlera l’état du col de l’utérus et du vagin, en cas d’éventuelles plaies. S’il y a la présence de plaies, il faudra alors les suturer.

Il existe un autre moyen de vérification : l’injection d’un produit favorisant la contraction utérine, telle que l’ocytocine ou d’autres, dans une situation d’aggravation.

Un autre geste de haute importance doit être effectué : une transfusion sanguine afin que les flux sanguins soient rééquilibrés et maintenus.

Le traitement de l’hémorragie post-natale

Ils existent plusieurs types de traitement tels que :

Ligaturassion (opération chirurgicale consistant à fermer un vaisseau sanguin) des vaisseaux utérins dans le but de faire cesser le saignement en excès.

L’embolisation, geste non automatique et pratiqué dans certaines maternités : c’est une intervention médicale qui consiste à faire monter une sonde dans les vaisseaux de l’utérus. Le but est d’injecter des particules pour faire obstruction à ces vaisseaux, agissant comme un bouchon.

Une fois ces deux techniques pratiquées, on observera un tarissement (une cessation) du saignement. Les vaisseaux redeviendront alors perméables et une nouvelle grossesse pourra être envisagée.

L’hémorragie post-natale est un évènement qui peut arriver. Il faut que vous le sachiez ! Le plus important est la prise en charge immédiate par l’équipe médicale et le suivi attentif et régulier qui suivront. Ne vous affolez pas ! Gardez votre calme ! Il n’y a pas lieu de paniquer ! Soyez réactive et positive !








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires