BebeCalin.mu

De 0 à 6 mois

Le sommeil chez les bébés



Le sommeil n’est pas un temps passif, inutile : c’est une période où votre enfant, comme l’adulte récupère de ses efforts de la journée, mémorise ce qu’il a vécu, rêve. Bien connaître l’organisation du sommeil de votre enfant vous permet non seulement d’acquérir un bon sommeil mais aussi de comprendre ses habitudes.

Comprendre les cycles de sommeil

Dans chaque cycle de sommeil se succèdent des phases de récupération et de rêve. La phase de récupération est une période de sommeil lent, calme de plus en plus profond. Le corps est immobile, la respiration ralentit progressivement, ainsi que la fréquence cardiaque et le tonus musculaire. La phase de rêve est appelée sommeil paradoxal car, bien que le corps ne bouge pas, on peut observer des mouvements des yeux, des sursauts et une respiration irrégulière.

Les deux premiers mois

Pendant les deux premiers mois, le bébé suit un rythme qui se répète toutes les 3-4 heures et qui se caractérise par l’alternance de phases de veille (calme, active, ou agitée) et de sommeil (calme ou agitée). Pendant la phase de « veille active », le bébé est nourri, changé, baigné. La succession des cycles de 3-4 heures montre que le bébé ne fait pas encore la différence entre le jour et la nuit. Cela explique pourquoi la plupart des bébés ont besoin d’au moins 8 repas par jour. Les deux premiers mois, chaque cycle de sommeil est court, de 40 à 60 minutes ; il commence par une phase de sommeil agité (sommeil paradoxal) au cours duquel les réveils sont très faciles, suivi d’une période de sommeil lent (sommeil profond), beaucoup plus stable.

A noter :

Certains bébés alternent facilement les différentes phases de sommeil tandis que d’autres semblent avoir besoin d’apprendre à dormir et se rendormir seuls. Ainsi chez les nouveaux-nés, il est conseillé d’attendre pour les recoucher que la phase de sommeil agité soit terminée et qu’ils soient entrés dans le sommeil profond.

Il y a des bébés qui pendant les premières semaines de vie n’enchaînent jamais plusieurs cycles de sommeil surtout lorsqu’ils souffrent de troubles digestifs, constipation ou coliques. Dans ce cas, ils ne dorment pas plus de 30 minutes consécutives et donnent l’impression de ne jamais dormir. Ne perdez pas patience, le sommeil de votre bébé va bientôt se régulariser.

Entre 2 mois à 4 mois

Le rythme de 24 heures commence à se mettre en place, avec une alternance entre le jour et la nuit. L’installation de ce rythme est favorisée par des facteurs extérieurs : lumière du jour et obscurité de la nuit, régularité des repas, des moments d’échanges, de jeux, de promenades. A cet âge, le bébé donne souvent l’impression de dormir assez peu dans la journée, il fait plusieurs siestes courtes (30 à 50 minutes) mais il peut dormir 6 à 8 heures d’affilée la nuit ; il commence à faire ses nuits.

Si à cet âge bébé ne fait pas encore ses nuits, vous pouvez apprendre à votre bébé de patienter pour qu’il acquière ce rythme de sommeil de nuit : on le rassure sans le prendre dans les bras, puis on le laisse pleurer quelques minutes. Peu à peu, il comprendra qu’on ne vient pas dès qu’il appelle et il se rendormira. Et si à partir de 3-4 mois, votre bébé pleure avant de s’endormir, s’il est nourri, changé, rassuré, bien installé, là aussi laissez-le un peu pleurer : il a besoin de cette « décharge » avant d’entrer dans le sommeil.

Entre 5 mois à 6 mois

A cet âge, la plupart des nourrissons font des nuits d’au moins 8 heures, et il n’ont plus besoin de repas la nuit. Ils font 2-3 siestes dans la journée. A cet âge, les cycles de sommeil de l’enfant ressemblent à ceux de l’adulte. Le bébé s’endort en sommeil lent, de plus en plus profond. Chaque cycle le sommeil dure environ une heure et se termine par une phase de sommeil paradoxal. Les 3-4 premières heures de nuit son habituellement très stables. En revanche à partir de minuit, un éveil bref survient à chaque changement de cycle.

Si votre bébé continue à se réveiller toutes les deux ou trois heures sans raison médicale ; rassurez le, en lui parlant, en le caressant, mais sans le prendre dans vos bras, puis quittez-le. S’il pleure, laissez-le pleurer 5 minutes avant d’intervenir, le lendemain 10 minutes. Habituellement en quelques jours, les pleurs cessent. Il est très important que l’enfant apprenne à se rendormir seul entre deux cycles de sommeil, ce qu’il fait facilement s’il se trouve dans une ambiance calme. Le prendre dans ses bras à ce moment-là peut le perturber. Apprendre à se rendormir seul entre deux cycles de sommeil est pour le bébé un réel apprentissage de l’autonomie.








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires