BebeCalin.mu

De 6 mois à 3 ans

Les accidents domestiques



Bébé grandi : les risques augmentent. La sécurité du bébé et de l’enfant doit être au cœur des préoccupations des parents. La période de la découverte à quatre pattes puis des premiers pas est la plus dangereuse. L’acquisition de l’autonomie motrice enthousiasme le jeune enfant de 1 à 3 ans, qui se passionne pour l’exploration de tous les recoins de son environnement.

Les parents doivent impérativement repenser chacune de leurs pièces avec deux angles de vue. Tout d’abord, évaluer les zones et situations à risques : mobilier, proximité d’une source d’eau et d’une prise électrique, objets lourds mal positionnés en hauteur, les appareils électroménagers, accessibilité et protection des fenêtres…Mais aussi être capable de se projeter à l’échelle d’un tout-petit. Visualiser mentalement que l’on mesure 80 cm et non 1,70 m redéploie l’espace et son contenu sous un angle de vue très différent.

Il n’est pas toujours facile, ni conseillé, de garder son enfant près de soi en permanence, sécuriser l’espace familial est absolument indispensable pour un bambin marchant à quatre pattes ou faisant ses premiers pas.

Attention, aux téméraires et casse-cou, aux hyperactifs qui courent partout, escaladent les meubles pour atteindre l’objet de leur convoitise, aux rêveurs qui se feront piéger par un robinet brûlant ou une porte qui se refermera sur un petit doigt. Des dispositifs de sécurité doivent être mis en place dans toutes les pièces.

Le risque zéro n’existant pas, il faut aussi faire appel à son bon sens pour que l’enfant puisse évoluer à son aise mais sans danger dans la maison.

Acquérir de nouveaux réflexes dans la cuisine par exemple :

  • en éloignant les enfants de la source de chaleur
  • n pensant à tourner les queues de casserole vers le mur
  • mettre à l’abri les produits toxiques dont les détergents et médicaments
  • la boîte à outils – univers de formidables découvertes si dangereuses pour les petits
  • on évitera d’utiliser son sèche à cheveux dans la salle de bain
  • à fortiori quand la baignoire est remplie d’eau ; on ne laissera jamais un jeune enfant seul pour répondre au téléphone ou à la sonnerie de la porte (mieux vaut le déposer dans son lit ou dans son parc, même pour quelques minutes, ou s’il est dans son bain, l’envelopper dans une serviette et le prendre avec soi).

Les parents ont donc une triple mission :

  • identifier les dangers potentiels de leur habitat
  • mettre en place les moyens pour les éviter
  • informer le plus tôt possible les enfants des risques qu’ils en courent, leur « expliquer » la maison et ses dangers.







*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires