BebeCalin.mu

Un bébé ça change la vie

Libido d’une femme enceinte mois après mois

15 février 2011, par BébéCâlin


Peut-on avoir des relations sexuelles pendant la grossesse ? Nombre de futurs parents sont particulièrement préoccupés par la question. Mais rassurez-vous ! Les médecins sont unanimes à le reconnaître : les rapports sexuels pendant la grossesse ne font courir aucun risque à la future maman et à son bébé. Toutefois, quelques petites adaptations s’imposent car la grossesse implique à la fois une transformation physiologique et psychologique. En effet, le désir de la femme enceinte risque d’être fluctuant au fil des mois…

1er trimestre : baisse de libido

Les futurs pères devront prendre leur mal en patience pendant les trois premiers de la grossesse. À ce stade, le corps de la future maman, sous l’influence des hormones, s’adapte. Mesdames, vous risquez donc de ressentir une baisse de désir. Les petits désagréments de la grossesse – nausées, vomissements, fatigue, constipation, brûlures d’estomac, sécheresse vaginale… – ne risquent pas d’arranger les choses. Les femmes enceintes ont souvent autres choses en tête que les câlins.

Et lorsque vous et votre partenaire avaient des rapports amoureux, l’excitation provoque un afflux de sang qui congestionne davantage les tissus. Résultat : les sensations qui habituellement étaient plaisantes risquent de devenir désagréables. La pénétration peut être particulièrement douloureuse. Par ailleurs, vos seins qui prennent du volume, peuvent particulièrement plaire à votre conjoint. Toutefois, ils sont douloureux, surtout le bout des seins. Il faut alors les caresser avec douceur et tact. N’hésitez pas à dialoguer avec votre conjoint à ce sujet. Dites-lui ce qui vous plaît le plus ou le moins pendant vos rapports intimes.

2e trimestre : le désir revient !

Après les trois premiers, la période d’adaptation est passée. Les nausées et fatigue ont disparu. La future maman a un regain de tonus. Le gynécologue vous l’a par ailleurs, peut-être déjà expliqué : les rapports sexuels sont sans risque pour vous et votre bébé. Rassurée, vous êtes épanouie et votre vie sexuelle en tire avantage. Votre libido est au top, pour le plus grand bonheur de Monsieur ! Cette période de la grossesse risque de ravir plus d’une femme. La zone génitale étant bien oxygénée et irriguée, vous atteindrez l’orgasme plus facilement et il peut être particulièrement intense. De plus, le vagin étant davantage humide, c’est comme si l’état d’excitation sexuelle était permanent. Votre conjoint n’aura quasiment aucun mal à vous convaincre à faire des galipettes. Vous aurez comme une envie de faire l’amour tout le temps !

3e trimestre : légère baisse de la libido

Enfin le troisième trimestre. La naissance de votre bébé approche. Pendant ces trois derniers mois, vous risquez de vous focaliser sur votre enfant, sur ce qui se passe à l’intérieur de votre corps. Le bébé prend plus de place et bouge davantage. Mêmes si techniquement, les rapports sont toujours possibles, ils deviennent moins confortables. Vous serez plus fatiguée et n’aurez pas forcement envie de faire des câlins.

Pendant ces trois derniers mois, votre dos et vos jambes risquent de vous faire souffrir du fait que votre corps est plus lourd. Vous êtes essoufflée plus rapidement. La majorité des couples cessent les rapports à ce stade de la grossesse. Toutefois, ils en profitent pour se « redécouvrir ». Petits mots doux, gestes tendres… Usez et en abusez !








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires