BebeCalin.mu

De 0 à 6 mois

Questions à Marianne Clement –Anoardi (thérapeute en audio-psycho-phonologie



Thérapeute mauricienne qui a longtemps vécu en Italie, vous vous êtes spécialisée en audio-psycho-phonologie. De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une méthode de dépistage et de rééducation auditive faisant principalement appel à l’audiomètre et à la musique de Mozart qui est le seul compositeur à avoir composé une musique contenant des fréquences variées qui peuvent donner les mêmes réponses neurologiques et psychologiques aux personnes appartenant à des cultures différentes.

L’audio-psycho-phonologie a été inventée par le professeur Alfred Tomatis, oto-rhino-laryngologiste niçois qui enseignant à l’université de Paris Sorbonne. Il a réalisé que la base des sons et les fréquences du langage se construisent pendant la vie utérine, c’est-à-dire lorsque le fœtus a quatre mois et demi, ses oreilles sont complètement formées alors que ses facultés auditives se développent grâce à la relation avec sa mère à travers des vibrations de la colonne vertébrale que l’on appelle aussi la conduction osseuse, ainsi que parle biais du liquide amniotique.

La propension à maitriser le langage se fait déjà dans le ventre de la mère. Cependant, il arrive que pendant la vie utérine ou à la délivrance, le bébé subisse un traumatisme qui perturbe sa base de fréquence. Le professeur Tomatis a réalisé qu’en filtrant la musique de Mozart, il pouvait corriger les déséquilibres dans cette base de fréquence qui conditionne le développement futur du langage, de la communication et de la relation à autrui. La gamme d’hertz établie durant la vie utérine varie d’un individu à l’autre.

A qui s’adresse cette méthode ?

A tout le monde, mais en particulier aux enfants présentant des difficultés du langage, aux dyslexiques, aux malentendants, aux autistes, aux personnes voulant apprendre une langue étrangère. A celles qui chantent faux, aux musiciens et aux chanteurs qui ont tendance à perdre leur voix.

Le professeur Tomatis, qui vient d’une famille de chanteurs, a étudié ces derniers et a réalisé qu’en réalité. Ce n’est pas leur voix mais leur écoute. Il faut donc travailler sur l’audition pour réintégrer les fréquences perdus à l’écoute afin qu’ils retrouvent leur voix.

Comment se déroule une consultation d’audio-psycho-phonologie ?

Je fais un test d’écoute à l’aide d’un audiomètre pour établir la courbe de l’écoute du patient et ainsi voir sa latéralité, à savoir si son oreille dominante, qui est celle de droite, fonctionne comme elle le devrait et sa capacité à distinguer les fréquences aigues et graves. L’audiomètre donne des graphiques avec les courbes d’écoute du patient que je compare avec la courbe idéale. A partir de là, j’établis le profil du patient et je définis le traitement approprié.

Le traitement se fait à partir de l’oreille électronique (brain activator) qui est un appareil relié à des écouteurs dans lesquels figure un senseur qui repose sur le sommet du crane. Ce senseur agit au niveau de la conduction osseuse et aérienne. Le patient écoute les fréquences sonores comme celles de sa vie utérine et c’est là que les fréquences manquantes sont intégrées par la musique de Mozart. Cette musique est filtrée en fonction des déficiences en fréquences graves ou aigues ou de latéralité et diffusée dans les écouteurs. C’est ainsi que je réintègre sa gamme d’écoute.

Quelle est la durée du traitement ?

Cela dépend de la sévérité du trouble. Si une personne veut assimiler une langue différente, c’est 30 heures ou l’équivalent de 60 séances minimum. Quelqu’un qui a des troubles de la concentration devra être suivi pendant 30 à 40 heures. D’autres troubles plus graves nécessiteront 120 séances.

Le coût d’une séance ?

La consultation est à Rs 1000 et le test d’audiomètre à Rs 1500. Chaque séance d’audio-psycho-phonologie est à Rs 500.

Source : L’express Quotidien








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires