BebeCalin.mu

De 0 à 6 mois

Régurgitation chez Bébé

22 avril 2011, par BébéCâlin


Après les tétées au sein ou au biberon, il n’est pas inhabituel que Bébé régurgite, sous forme d’un rot souvent indolore, pour évacuer l’excès d’air avalé en même temps que le lait. Cela se produit immédiatement ou quelques minutes après la tétée ou bien lorsqu’il est en train de boire. Il gigote, semble mal à l’aise. Ainsi, l’aider à faire son rot avant de continuer à le nourrir va le soulager et l’aider à boire avec plus de facilité. Sachez toutefois qu’il n’est pas impératif que l’enfant rote après chaque repas.

Que rejette-t-il exactement ?
Lorsqu’il régurgite, Bébé rejette habituellement de la salive et du suc gastrique - liquide acide permettant la digestion des aliments dans l’estomac - et il ne contient qu’une faible quantité de lait. Cela n’est nullement dangereux pour lui, ni sur le court terme, ni sur le long terme et cela n’affecte aucunement sa prise de poids ou croissance plus globalemennt.

Aider Bébé à faire son rot
La méthode la plus simple afin de l’aider à faire son rot est de l’appuyer sur une épaule, en position verticale, en lui frottant doucement le dos pendant quelques minutes. Sinon, on peut aussi le placer en position assise sur les genoux, en plaçant une main sous son menton et l’autre contre son dos, pour que sa tête reste droite. Le coucher à plat ventre sur ses genoux et lui tapoter légèrement le dos peut également l’aider à faire son rot.
Si l’enfant s’endort sans avoir fait de rot, vous pouvez le coucher et s’il a besoin de faire un rot, il s’agitera dans les minutes qui suivent. Il faut donc rester avec lui pendant quelques minutes et dès qu’il s’agite, le prendre alors dans les bras pour l’aider à faire son rot.

Toutefois, il est essentiel de distinguer la régurgitation du reflux gastro-œsophagien. Il s’agit là du renvoi du contenu de l’estomac vers la bouche après les tétées. Tout enfant qui vomit abondamment doit être vu par un médecin pour toute anomalie. Les reflux gastro-œsophagiens peuvent également faire souffrir Bébé. Le reflux gastro-œsophagien est plus fréquent chez les prématurés, les enfants opérés pour des problèmes de l’œsophage, et chez ceux qui souffrent d’hypotonie, de problèmes pulmonaires, ou de problèmes de développement psychomoteur.

Reflux : quand s’inquiéter ?

  • Perte de poids.
  • Régurgitations fréquentes, faciles et abondantes, après le repas et pendant le sommeil.
  • Pleurs pendant les tétées, crises douloureuses, traces de sang dans les régurgitations.
  • Présence de troubles respiratoires
  • Malaises.
  • Pâleur.
  • Troubles du sommeil.
    Il faut impérativement consulter un médecin qui pourra établir le bon diagnostic et fera, au besoin, des examens complémentaires.







*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires